Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 18:57

Aujourd'hui, couvant une vieille gastro à 2 balles, le Cap'taine n'est pas très flamboyant. Et pour tout vous dire, limite grincheux, ah ça, ça énerve d'être malade. Du coup, pas la moindre motivation ni idée pour ce foutu article (et pourtant, Dieu sait que j'aime raconter ma vie hein !) jusqu'à ce qu'un gentil couple de clients (potentiels) ne rentrent dans mon petit magasin...

"Vous êtes ouverts sur le temps de midi ?"

La question en soi, n'est ni agressive, ni stupide. L'ouverture du temps de midi est une véritable force, surtout si votre commerce se trouve en centre ville ou proche de lieux d'activité administrative, ou de bureaux en tout genre. Le temps de midi étant  du coup l'occasion pour tout ceux qui font leur pose déjeuner de faire quelques amplettes avant de repartir bosser. Le temps de midi, pour ce qui est de l'activité du Cap'taine, à savoir le jouet bois, c'est aussi l'occasion pour papas et mamans de venir rechercher le produit adéquate, le jeu terrible pour leurs enfants, sans que ceux-ci ne soient présents, gardés à la crèche, ou restant à l'école. Alors oui, il faudrait pouvoir ouvrir du temps de midi, c'est évident... ce n'est donc pas le fond de la question qui me contrarie, c'est la forme...

Ca chauffe ! Scène d'incendie et son pompier, Plan Toys : 29,90 €

Ouais, fallait pas trop me chauffer en ce début d'après-midi, et puis je me suis calmé en rangeant encore les boîtes de jouets en bois, en refaisant un peu mes linéaires et en pensant à cette dernière ligne droite de soldes (fin le 12 février 2013, pour rappel) Nouvelle sélection à déstoker pour faire de la place, et ce valeureux pompier en fait partie !

"Le samedi jusqu'à 13h et le mardi jusqu'à 20h !"

Oui, la forme, c'est souvent la forme qui pèche, qui contrarie, on aurait préféré qu'on nous dise je suis avec vous plutôt que je ne suis pas contre vous, on aurait préféré s'entendre dire "je sais que ce n'estt pas le moment mais je t'annonce une bonne nouvelle" plutôt que "à midi tes mousses vont t'annoncer quelque chose..." le lendemain d'une mise en flammes... Mes gentils clients, qui me posaient la question pour un puzzle soldé à -50% (prix final du puzzle : 3,95 €) et qui me répondent que le mardi soir, ça ne les arrange pas... tant pis, je les remercie d'être passés, ils sortent, 30 secondes plus tard, la femme revient et finalement me l'achète... j'espère qu'ils n'ont quand-même pas eu l'impression de me faire vivre et que cela ne leur suffira pas à penser qu'ils aident les commerces de proximité, je n'espère pas... je suis grincheux, je vous l'avais annoncé ! (C'est pas une excuse, certes...)

Bonne ouverture... quand vous pouvez !

Vous en voulez encore du pompier pour éteindre les flammes de la colère ?!! Aucun souci, Blue Ribbon a ce qu'il faut, le Cap'taine aussi ! ^^

Camion de pompiers et ses 2 pompiers, Blue Ribbon : 49,90 €

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 19:42

Le monde contemporain nous offre bien des dilemmes... en voilà un de plus. En attendant de se poser la question de Twitter ou de Pinterest ou encore Google + ! Et avant de se poser cette question existentielle, comme pour beaucoup de choses, il faut d'abord savoir ce que l'on recherche, puis comprendre l'outil... va-t-on vers Facebook pour retrouver des anciennes connaissances, pour trouver l'âme soeur, pour raconter à qui veut l'entendre notre palpitante existence, pour partager une passion ou encore pour promouvoir son art, son commerce ?

Le compte Facebook "pro", l'erreur fatale !

J'étais jeune, les cheveux longs et les idées courtes... enfin, j'étais un peu plus jeune, il y a 2 ans, la longueur de cheveux sensiblement la même qu'aujourd'hui et les idées... lumineuses ! Cap'taine Romain, un petit commerce, du jouet bois, une attention portée sur la fabrication, sur le coté éco-responsable, et penser dès le départ au site marchand complémentaire, indispensable, et ne pas oublier les réseaux sociaux, gratuits, bon outil de communcation ! Allez hop, je créais le compte Facebook Cap'taine Romain, venez les amis, je vous accepte, acceptez-moi ! Tiens c'est quoi une page Facebook ? Oh, c'est une interface plus adaptée au coté "professionnel", ah ouais c'est mieux en fait qu'un compte... ah mais c'est trop tard, j'ai déjà plein de monde en amis sur le compte, je ne vais pas le supprimer, je risque de perdre du monde... bon ben on garde les deux alors...

Tracer son chemin et comprendre...

On arrive toujours quelque part avec des bagages. Parfois c'est juste une valise, parfois, c'est une roulotte entière ! En même temps si la roulotte est aussi jolie que celle proposée par Goki, y'a pas de souci ! Cette roulotte est une alternative aux maisons de poupées classiques, ça change quoi ! Elle est vendue meublée, mais non habitée ! Vous pourrez donc à loisir y ajouter hommes, femmes, enfants !

Et les groupes Facebook ?

Ouais, non, mais là en fait, je ne sais même pas ce que c'est, réellement... donc du coup, on va rester sur les comptes et les pages, c'est déjà pas mal ! Bref, avez-vous compris la différence entre les 2 ? Utiliser Facebook, c'est rappelons-le, comprendre l'outil et surtout savoir ce que l'on cherche. Si c'est pour avoir plein "d'amis", lire leur actualité, raconter la votre, OK, un compte, si vous voulez communiquer, votre activité commerciale, votre art et les rendez-vous importants (concerts, expos... etc.) alors il faudra opter pour une page. Ah tiens et si les groupes, c'était en fait pour partager une passion ou un truc comme ça, style... ah ouais... je ne sais pas si c'est ça, mais ça correspondrait bien ! Bon, et pour le Cap'taine, on garde les deux qui font doublon forcément, combien de temps ? Alors j'ai pensé à une solution, quand les likeurs seront plus nombreux queles amis, je vire le compte, pas con le Cap'taine ! ^^

Bon Facebook !

Cap'taine Romain !

Alors le truc, c'est que lorsqu'on a un compte "pro", il faut bien comprendre qu'on représente l'entreprise et non sa personne... facile à suivre, bien, là où ça se complique un peu c'est quand votre magasin, porte votre prénom (c'est un hasard, je vous jure...) et que votre jolie pirate demande de confirmer sur facebook que vous êtes en couple avec elle ! Est-ce que cette information est utile à Cap'taine Romain dans sa communication, NON !... mais vivre avec ma jolie pirate, ce n'est pas non plus quelque chose qui mérite d'être caché ! Et on le sait que Cap'taine Romain c'est moi, c'est bon, pas la peine de tomber dans un dédoublement de personnalité, et oui Marion Drajner, je t'aime ! Ce n'est certes pas très marketing... quoique... ;-)

null

Les cartons n'arrêtent pas d'arriver, je ne m'en sors pas dans le magasin, au secouuuurs ! ^^

 

 

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 20:21

... AHAH ! Et là, ça calme pas comme titre d'article, hein ?! Alors, ce titre justement, il n'est pas là pour appâter le chaland, enfin pas uniquement ! Vous y trouverez quelques pistes, bien sûr, mais si vous voulez avoir une information plus complète, et bien il vous suffit de vous inscrire à une formation, à la CCI (Chambre de Commerce et d'Industrie) la plus proche de chez vous... comme le fait le Cap'taine !

Algorithme, Google et ta soeur !

Référencer son site de e-commerce, en voilà une belle volonté, un joli but, mais ce terme est si flou que si on ne définit pas ce que l'on veut, c'est comme pisser dans un violon (merci Cap'taine pour ce langage fleuri du jour...) Ou alors, si vous préférez, c'est comme vouloir devenir une star... une star de quoi, ce serait bien la première question ! Et bien là c'est pareil, faire référencer son site, OK, mais comment, pourquoi ? Durant l'après-midi de formation suivi à la CCI hier, Sylvain et Nicolas de Cadeau Maestro sont intervenus pour nous faire poser les bonnes questions, avant toute action technique. Se faire référencer, ça veut dire, en gros, que lorsqu'un internaute va nous chercher sur un moteur de recherche (cherchez pas, on parle de Google, Google le grand, le grand Googlerak ! Esprit de Noam, sors de ce corps !) et bien, qu-est-ce qu'il va falloir pour qu'il nous trouve ? Prenons l'exemple de Cap'taine Romain, si vous tapez Captaine Romain, Ô miracle vous allez me trouver... normal, il n'y en a pas d'autres ! Donc, pas la peine de se faire suer ^pour tenter d'être en première position sur les termes "cap'taine - romain", ça va se faire tout seul ! Par contre, si un internaute tape "jouets en bois", va-t-il tomber sur le site de Cap'taine Romain ??? Hein, alors ? Allez, faites l'essai  quoi !)

Transformobiles.

Ah y'a de la nouveauté chez le Cap'taine, ça commence à arriver ! Là par exemple, c'est un complément de gamme, les Transformobile sont référencées dans la boutique physique depuis septembre 2012. Ce bolide lui, vient d'arriver, le principe est simple, c'est que les véhicules de cette marque sont démontables et remontables à volonté, tels des transformers de bois, grâce à des systèmes d'aimants. Suivant les modèles vous allez pouvoir les mixer ensemble et faire autant d'hybridations que vos enfants le veulent !

Mots clés : faire un choix cornélien !

Donc, rien ne sert de courrir pour que le nom de son magasin arrive en tête des recherches sur Google, il faut partir à point et surtout dans la bonne direction ! "Jouets en bois" est un mot clé (oui je sais, il y en a 3...) mais "Jouet en bois" en est un autre, "jouet en bois de qualité", un autre, "jouet écolo", un autre... etc. et là aussi, je vous laisse faire l'expérience, nous obtenons des réponses bien différentes suivant ce que l'on tape... pfiu, pas facile alors de se faire référencer !!! Le principal, c'est qu'il ne faut pas oublier les bases de votre projet, vous vendez des produits, et vous voulez que les internautes, potentiels clients, tombent sur vous lorsqu'ils recherchent ces mêmes produits... ensuite, les clés sont tellement innombrables, et les serrures, changeantes, qu'il vaut mieux avoir conscience que ce travail est tel le rocher que pousse Sisyphe... il ne cesse de redescendre, et on ne cesse de le remonter...

Bon référencement !

Cap'taine Romain !

Déconnez pas, cet article est un vrai excercice, j'y intègre des balises h1, h2 et h3, des liens, du texte, et un style de haute volée !!! Allez, aujourd'hui, mis à part tout ça, parce que le Cap'taine a un vrai magasin, toujours situé dans cette petite rue Notre Dame de Saint-Etienne, j'ai reçu mes premières livraisons post salon Maison et Objet, il faut réceptionner, pointer, ranger, et mettre en ligne !!! ^^

Ca c'est une demande client, allez hop en ligne pour vous permettre de réfléchir ! :-p

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 13:40

Nous voilà déjà revenus, bravant neige, froid, attentes interminables sur les quais parisiens et autocar final ! Cependant, à chaque nouvelle édition du salon Maison et Objet qui se déroule 2 fois par an, en janvier puis en septembre, au  nord de Paris, au parc des expositions de Villepinte, le Cap'taine et sa jolie pirate se perfectionnent dans sa préparation, bien en amont. Billets bien sûr, mais aussi listes précises des stands à aller voir, commandes de réassortiment ou d'implantation sur papier... bref, une machine de guerre, que devient ce duo au fil des ans !!!

Ne pas s'éparpiller !

Surtout quand le temps est compté ! Si vous voulez découvrir, flâner au salon Maison et Objet, alors donnez-vous en les moyens, et prévoyez 3 jours ! Sinon l'overdose est garantie ! Si vous faites une montée éclair, comme nous le faisons avec ma pirate, ciblez, allez à l'essentiel, pour éventuellement, ensuite, avoir un rabe de temps qui pourrait profiter à des découvertes, pourquoi pas ! En raison de la neige, arrivée à la Gare de Lyon (Paris) à 10h45, les RER étant eux aussi perturbés, arrivée sur le salon... midi, 1 heure de crâmée, ç'aurait pu être pire, mais bon... ensuite, la machine se met en marche, après avoir repéré l'emplacement des stands sur le panneau à l'entrée, c'était parti : Flensted, Miller Goodman, Uncle Goose, Janod, Sevi-Trudi - pose sandwichs, il est 15 heures - on rattaque, Noted, Mitik, Plan Toys, Melissa & Doug, Goki, DAM, Bass et Bass, Kapla, Kidimoto... et y'avait plus qu'à rentrer !

Rétro-frictions !

null

Animaux en bois à rétro-friction, Bass et Bass : à venir !

Le Cap'taine se disait qu'en période de Noël, ce n'était pas le moment de faire venir ces petits animaux à rétro-frictions dont la tête est interchangeable. Mais aujourd'hui, c'est bon, et ils viendront grossir les rangs de cet univers, de la rétro-friction, si créatif et si terrible ! Rendez-vous dans une dizaine de jours pour les retrouver en magasin et sur le site !

3 axes : réassortiment, nouveautés, développement.

Après les fêtes de fin d'année, le magasin s'est quelque peu vidé, il faut donc, recharger les rayons pour rattaquer cette nouvelle année. Les salons sont l'occasion d'y voir les nouveautés présentées par les éditeurs et/ou diffuseurs. Coups de coeurs, nouveautés terribles, c'est le moment de se placer pour les faire venir dès leur sortie, qui souvent  arrivent courant mars. Le développement enfin, ça c'est lié aux 2 autres mouvements, car chacun d'eux va le nourrir. C'est par exemple, accentuer son offre dans un univers particulier, celui des rétro-frictions par exemple, petit univers, petits cadeaux, mais indispensable pour vous permettre de faire des petits cadeaux complémentaires, ou pour l'enfant dont ce n'est pas l'anniversaire mais qui fait partie de la fratrie, ou que sais-je encore ! Ainsi, le Cap'taine s'est encore plus fondamentalement positionné sur les animaux et véhicules à promener, sur les cubes en bois, sur les jeux d'éveil et de construction, vous allez en prendre plein les yeux !

Bon salon (il reste 2 jours !!!)

Cap'taine Romain !

3 gros coups de coeur chez Plan Toys dans leur nouvelle gamme Plan Wood, l'appareil photo kaléidoscope, le développement de la gamme "playmobil en bois" avec le car scolaire et le camion de pompier, même les pneux sont en bois, superbes et le jeu de construction château de princesse... ça arrivera en avril... le Cap'taine a déjà hâte !!! Voici les premières images e quasi exclusivité !!!

captaineromain-plantoys-camera-5633.jpg4610-detail-01.jpg

5650-detail-01.jpg4609-detail-04.jpg

 

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 18:55

Fan de Gaëtan Roussel ? Aaah, on ne peut pas dire ça, fan du tube, oui, pourquoi pas ! Mais, comme l'article sur la couardise d'hier était un poil tristounet, ce titre me permet à la fois de faire une transition, sur la thématique de notre court passage sur cette petite planète bleue et sur une parole que des clients peuvent aussi sortir ! Dans les deux cas, même si le passage est bref, ça n'empêche pas d'être bien reçu ou de profiter de ce temps là !

Dans l'ombre et la lumière...

Le commerce est une question de visibilité. A tous les niveaux. Etre visible aux yeux des clients potentiels, qu'ils sachent que le magasin existe tout simplement, qu'ils sachent où nous trouver. C'est valable pour le site marchand, que les internautes le trouve, tombe dessus. Ensuite, les produits à leut tour doivent être visibles. Bien éclairés, ça va de soi, bien mis en valeur. Là encore, boutique physique ou pages webs, même combat, montrer au mieux, le plus rapidement, le plus clairement, le plus simplement possible. L'ombre est l'ennemi du commerce, la lumière nécessaire. L'ombre est l'ennemi de notre âme, la lumière l'espoir. Vous voulez savoir ce qui se passe quand l'obscurité guide nos pas... ben demandez à monsieur Vador, il vous dira ! AH !

Le coté obscur de la force !

Chevalier noir et sa monture, Holztiger : 23,50 €

Très beau jouet que voilà. Du haut de ses 23 cm, ce chevalier est imposant et ravira, à mon avis, les petites mains qui le recevront en cadeau ! La gamme Holztiger est composée de 4 couleurs de chevaliers, vous aurez le choix avec le bleu, le rouge et le blanc... c'est autant de belles batailles en vues ! Attention, l'épée reste un élément fragile de ce costaud !

Chevalier blanc et sa monture , Holztiger : 23,50 €

Nous ne faisons que traverser...

Et ben justement, s'il faut traverser, là encore, c'est dur de le faire tout seul ! Le Cap'taine est un animal sociable. Impossible pour lui de faire le chemin seul, isolé. J'entraîne avec moi du monde, je suis toujours quelqu'un. Ce maillage invisible des relations sociales, des relations humaines compose une toile, entrelacs, espaces en réserve, agglomérats denses, parties griffées, raturées, biffées, meurtries, toile à nu, éléments hétéroclites, aspérités prenant la lumière, surfaces lisses où tout glisse... tout se dessine, tout s'efface. C'est l'idée de l'oeuvre dans son ensemble qui soutient chaque chose, chaque détail amenant au tout, chaque centimètre carrée solidaire les uns des autres. Soulage le dirait mieux que moi, le noir est lumière, il n'y a jamais l'un sans l'autre, l'autre sans l'absence de l'un.

Bonne traversée !

Cap'taine Romain !

Des océans des déserts... Bon, le Cap'taine n'a pas trop le pied marin, si je dois traverser les océans, je vais boire la tasse au bout de 20 mètres, et les déserts... pfou, fait chaud hein, ça ne me va pas trop non plus à vrai dire... "des instants des parterres", est-ce que ça serait possible ? Help myself !!! Sacré Gaëtan tiens ! C'est une cas... Roussel... uhuhuh... 

(Chevaliers bleus, Sevi : 16,90 €)

C'est autre chose comme chevaliers, mais c'est une nouveauté depuis novembre 2012 chez le Cap'taine et ça cartonne !!! ^^

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 17:39

N'ayons pas peur des mots, et je vous prédis une dérive évidente du nouveau mode d'administration des procès verbaux contractés à l'encontre de nos véhicules. Pourquoi ? Et bien, alors que durant une courte période de transition entre le passage de la contravention papier à la contravention toute électronique, il y eut des petits papiers qui nous prévenaient de notre verbalisation, aujourd'hui, c'est la surprise, on reçoit directement l'amende chez soi... dur de savoir si on n'était bien en infraction 3 jours, 1 semaine avant, à l'endroit indiqué...

Présumé coupable.

Lorsque nous étions informé sur le moment de notre infraction, on pouvait tout de suite vérifier s'il n'y avait pas d'erreur. Avant de poursuivre, je tiens à préciser que je ne traite là que des contraventions reçues pour défaut de paiement de stationnement en zone concernée... si vous prenez une amende parce que vous êtes mal garé, en général, vous êtes plutôt au courant que c'est interdit, alors pas la peine de gueuler, on joue, on perd, y'a pas d'histoires. Par contre, sur une stationnement payant, on pouvait vérifier si notre ticket était dépassé ou encore valable, si c'était bien notre véhicule qui était ciblé au bon endroit. Maintenant, nous sommes présumés coupables, il faut payer et ensuite tenter de prouver notre bonne foi, car il y avait des erreurs dans l'ancien système, il y aura des erreurs dans le nouveau, nous demeurons tous des êtres humains, faillibles dans nos taches... voilà, le système de verbalisation est à l'image de notre justice, une fois accusé, on est coupable jusqu'à preuve du contraire...

Passe-droits ! 

Camion de pompiers, diffusion Arplay : 10,00 €

Ben oui, c'est une solution pour éviter de chopper des prunes, avoir une bonne raison de stationner un peu partout : être pompier ! Voilà une petite voiture en bois qui va à l'essentiel, robuste, compacte, rouge, pompier et fabriquée dans le Jura !!! Succès ga-ran-ti !

Un mal pour un bien ?

Alors, peut-être que c'est une histoire d'habitude. Si je règle mon stationnement, pourquoi devrai-je avoir peur d'être verbalisé. Les erreurs sont possibles, certes, mais rares, vu le nombre de procès verbaux établis. Si mon ticket est bien visible, s'il est encore valide, point de surprises normalement de recevoir un joli courrier m'invitant à régler sous 45 jours une jolie prune... certes certes... tiens, me vient un autre point d'interrogation, puisque je suis parti pour râler aujourd'hui, je ne comprends pas bien la logique d'économiser des procès verbaux en support papier pour les remplacer par 2 feuilles A4 envoyées par la Poste... il y a un grand patron, grand ami de personnes au pouvoir qui doit se frotter les mains d'avoir eu ce marché inutile mais juteux, de l'impression des nouveaux procès verbaux... comme si une simple carte ne pouvait pas suffir, n'importe quoi...

Bonnes prunes !

Cap'taine Romain !

Tiens, puisque je parle de la Poste...

null

(Fourgonnette avec personnage la Poste, I'm Toy : 9,90 €) 

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 12:20

Ca c'est un des cadeaux du Cap'taine ! Merci ma jolie pirate (toute malade en ce moment, courage !) pour cette petite BD autobiographique de l'auteur stéphanois Deloupy. Je l'ai lue, cette BD, en début de semaine, et j'ai laissé décanter mes impressions. Il y a plusieurs choses qui en ressortent, et qui tournent autour de l'excercice autobiographique, de la question du narcissisme, du degré de réalisme ou de fidélité par rapport à la réalité et de l'intimité...

Récit intimiste.

C'est devenu une catégorie, une facilité de classification. L'autobiographie est un genre d'oeuvre bédéphile à part entière. Dans les années 90, l'Association des Menu, Trondheim et compagnie ont ouvert la brèche de la BD indépendante et nouvelle. L'évolution technique des communications a pris le relais, les blogs faisant leur apparition sur la toile, puis les blogs BD. Excercice difficile, rigoureux, contraignant, mais qui a permis une nouvelle forme de narration, quasi quotidienne, tournée, de facto sur le quotidien ! Tous les récits autobiographiques dessinés ne se ressemblent pas. Celui de Deloupy est intimiste. Je m'explique. Si le titre de son troisième opus nous met devant le choix constant du scénariste qu'il est (et que tous les acteurs de l'autobiographie dessinée sont) à savoir, le degré de romance du récit, il n'en demeure pas moins vrai que Deloupy nous donne à lire son être. Celui qui se censure, qui ne fait que très peu parler les autres protagonistes, nous place dans sa tête, et non dans sa vie, il nous livre ses intuitions, ses impressions, ses choix. La petite lucarne Deloupy est intime, pas nécessairement impudique, on s'y reconnaît parfois, mais la projection et l'identification ne sont pas les moteurs de ses récits. Cette bulle qu'il nous fait partager, elle est de toute manière accueillante, bienveillante ai-je envie de dire...

Reproduire son quotidien.

Maison à 3 niveaux Melissa & Doug : 137,99 €

On reproduit tous, quelquepart notre vie, on la reconduit, on l'imagine, on la construit, déconstruit, reconstruit. On l'alimente, on la surjoue, on la joue, on la vit, on la dirige, l'organise, la prévoit. Dès notre plus jeune âge, avec ce genre de miniatures (enfin miniatures, cette superbe maison en bois à 3 niveaux fait quand-même  75 cm de haut !) on s'amuse à raconter des histoires, qui ne sont que notre histoire transposée à travers différents filtres...

Se raconter.

Le Cap'taine qui jadis a eu dessiné, n'a jamais eu le courage de faire un blog BD, mais grâce à Cap'taine Romain et la nécessité commerciale d'ouvrir ce même blog que vous êtes en train parcourir, à ma manière je me raconte. Le titre de Deloupy est bien entendu tout à fait transposable, qu'est-ce qui est vrai, qu'est-ce qui est faux, Cap'taine Romain est un personnage comme Deloupy est un pseudo. On se raconte là aussi, à travers cette lucarne déformante, grossissante, et il serait bien trop simple de penser que nous réalisons là une psychanalyse ou une pure oeuvre uniquement narcissique. En ça, nous pourrions débattre avec Deloupy sur les traces que nous laissons. Pour moi, c'est une question poétique, même si le support d'un livre, tconcrètement, peut alimenter ce fantasme. La trace que je devrai laisser serait alors les commerces montés, les Croquelinottes, Cap'taine Romain ? Non, je ne crois pas. Se raconter, pour moi, en premier lieu, c'est du marketing, je ne me raconte que pour mieux incarner l'échoppe si particulière, Deloupy se raconte aussi pour se vendre. Je sais, c'est pas très glamour, mais c'est une réalité, pas la seule, certes, et elle n'empêche pas la poésie, l'authenticité des petites historiettes tirées de son univers familier, sa famille, ses amis, son travail, sa ville, ses souvenirs et ses projets...

Bonne lecture !

Cap'taine Romain !

Et encore, mon regard est faussé, car je connais ce sacré Deloupy. Et j'avoue que je ne sais pas ce que m'amène ou me retire cet état de fait. Suis-je plus à l'écoute de sa BD, suis-je plus ou moins critique ? Bon, à un moment faut arrêter de trop se poser de questions, ce qui est ceratin, c'est que j'aime ce genre de récits, qui sont tour à tour vrais, burlesques, noirs, émouvants, simples, intimes, faux... et Deloupy arrive à trouver son rythme, pour moi, si je devais résumer ton travail, tu sembles suivre une trace plutôt que de vouloir en laisser une. En tout cas, merci ma jolie pirate pour ce cadeau, merci Deloupy pour ce récit, doux et amical, jamais agressif, jamais offensant, qui reflète ce que sais et vois de toi...

(Agenda magnétique Janod : 22,90 €)

Pour commencer à se raconter, quelques repères de bases sont à acquérir... ^^

 

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 20:29

Staying alive, staying alive, ouhouhouh... et en version française : rester vivant, rester vivant, ouhouhouh ! Hier soir, avant de nous endormir, ma jolie pirate me confiait, sur l'oreiller, qu'elle avait peur, et si demain c'était la fin, qu'on mourrait... mais enfin, et d'une, nous sommes encore alive (ouhouhouh) et de deux, c'est si nous avions survécu à uin apocalypse que le Cap'taine aurait carrément flippé ! Ah ben oui !

Soleil vert.

Hier soir, toujours, avant les confessions sur l'oreiller, le Cap'taine est tombé sur Soleil Vert, film d'anticipation, datant de 1973 (Réalisateur : Fleischer tiré du roman d'Harry Harrison) Je connaissais l'histoire, sans jamais avoir ni lu le bouquin, ni vu la toile. Et là, je découvrai ce chef d'oeuvre, bien marqué par l'atmosphère seventies, et les incroyables jeux d'acteurs, les cascades époustouflantes, les effets spéciaux ébouriffants... mais avec un scénario glacial, une thématique froide et sans pitié. Un régal... en fait je ne sais pas trop pourquoi je vous parle de ça, si ce n'est le rapport avec le scénario apocalyptique annoncé ces derniers temps (ces derniers temps, ohohoh, pas mal le jeu de mots non ?!) Et aussi avec les craintes furtives de ma douce pirate, oui, parfois, la peur vient d'imaginer survivre dans des conditions plus que horribles !

La ville...

Story Express Ville, Janod : 69,99 €

Dans le scénario d'Harrisson, la ville, industrialisée, déshumanisée est hostile, tout le contraire de Janod Ville, où les jeunes à casquette vivent en harmonie avec les officiers féminins de police ! Où les scooters roulent aux cotés des taxis et autres véhicules motorisés sans animosité aucune. Même le train qui transporte du charbon (EH, mais c'est Saint-Etienne Janod Ville ?!!!! Ou Lens ! ^^) se déplace tranquillement au gré des rails... une kit complet, pour amuser les enfants pednant de très très nombreuses heures, il m'en reste encore quelques uns pour Noël, magnez-vous les fesses !

Survivant... tout sauf une sinécure !

Il paraît qu'un gars aux States à fait fortune en vendant des bunkers aux particuliers... mais ils sont dingues ma parole, pas celui qui les vend hein, mais ceux qui les achètent. Survivre à un apocalypse, mais c'est l'enfer ! Et parès on fait quoi ? On sème la petrite graine pour repeupler le monde tels Adam et Eve ? Ouais sauf que, qui dit apocalypse, dit humanité rasée, dit destruction massive d'à peu près tout, on est d'accord, voire de pollution irrémédiable ou très durable de l'environnement, alors bon, on sème quoi et où ? Ah oui, on peut rêver du mythe des survivants qui fondent à nouveau une civilisation, ah oui, et bien je veux bien les voir moi les survivants ! Pas foutu de s'entendre à Kohlanta, alors au milieu d'une vision effrayante de terres dévastées et de ressources poulluées, AHAH !

Bonne fin du monde loupée !

Cap'taine Romain !

Oui alors cet article aurait du être publié hier, sauf que des amis sont passés m'enquiquiner à la fermeture et du coup l'appel du houblon fut plus fort... on n'est peu de chose hein finalement ! Allez, je vous livre l'article qui part comme des petits pains en plus des gros achats...

  (Cible velours magnétique, Loisirs Nouveaux : 17,50 €)

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 23:58

... ou ailleurs ! Le Cap'taine vous a déjà parlé de la demande vicieuse de son plus grand mousse, à savoir que le Père Noël lui amène un maison Playmobil... alors que j'en ai de la maison, à revendre, enfin à vendre, de la pratique qui se ferme comme une valise, de l'écolo, de la fermée à clé de la style château et aussi de la très grande et belle maison à 3 niveaux, que j'ai monté aujourd'hui, tant bien que mal...

Une maison, ça rassure...

Le plaisir du jeu d'imitation et de miniature, autour de la maison relève peut-être bien de la notion de confort, du fait de se rassurer... jouer avec une maison, c'est contrôler son petit monde, ou plus exactement ce vaste monde qui est là autour de nous. Le miniaturiser, pour mieux l'appréhender, pour mieux en connaître les limites. Imaginer pour mieux vivre en quelque sorte. C'est rassurant d'avoir un chez soi, même tout petit, même miniature.

L'OFFRE !

Première maison de poupées + niveau supplémentaire Plan Toys : 125,00 €

Il suffirait d'un bout de carton pour faire une maison, on est d'accord. Mon grand mousse pourrait très bien avoir une maison en bois que son père de Cap'taine vend, on est d'accord. On ne joue pas moins avec une maison Playmobil qu'avec une maison en carton, on est d'accord. Par contre, la maison Plan Toys va durer plus longtemps, que la maison Playmobil et la maison carton réunies, on est là aussi, j'espère toujours d'accord ! Elle a pour avenir, de devenir ce jouet qui va passer les âges, acccompagner les générations successives, et les enfants joueront avec elle sans limites, y mettant poupées, playmobils et autres personnages... l'investissement n'est pas si énorme...

Le plaisir du montage.

Passé les 2 faux départs du montage (flancs de la maison inversés, puis, flancs retournés avec les portes en haut) le Cap'taine a réussi à monter son nouveau joujou, the Multi-Level dollhouse de Melissa & Doug ! Magnifique, grandiose, et déjà garnie d'accessoires, salon, cuisine, salle d'eau, chambre... et tout ça sur trois niveaux, avec escaliers. Le montage a été un réel plaisir. Elle opère là également, la magie, la construction par procuration ! C'est bine plus facile de monter une maison de 3 étages en bois que de réparer un carreau d'une terrasse en vrai, moi je vous le dis ! Bon OK, je suis une buse en maçonnerie... par contre question bois et étagères, c'est bon, hein, je me débrouille ! ^^

Maison 3 niveaux Melissa & Doug : 137,99 €

Bonne maison !

Cap'taine Romain !

Bon alors, j'ai eu un flash, une révélation, je sais pourquoi j'ai une affection toute particulière pour ce nouveau jouet arrivé chez dans l'échoppe, c'est parce que ça me rappelle clairement l'endroit où le Cap'taine, sa jolie pirate et ses mousses vivent réellement... tenez, une petite photo, alors, ça ressemble non ?! ^^

Photo0529.jpg

 

Ah ben si ça ressemble, et oui ! Le secret c'est l'IMAGINATION ! ^^

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 22:24

La crèche, c'est comme les cadeaux à Noël, ce n'est pas spécialement signe d'une pratique religieuse forte, d'une croyance tenace ou sans faille. C'est  devenu un décor, on connaît vaguement l'histoire. Et après tout, chacun est libre de célebrer Noël de la manière qu'il le souhaite, une famille pratiquante pour le Cap'taine vaut une famille qui fait un sapin même si elle est de confession non chrétienne. Le tout, c'est de partager du bonheur non ?

Dans les règles.

Si vous voulez respecter la tradition de la crèche, alors, vous ne la mettrez pas sous le sapin avant le 24 au soir, et vous ne mettrez pas le petit Jésus avant le 25 au matin. 1 semaine après, vous l'enlèverez. C'est un peu dommage hein !? Alors, on va la mettre un peu en avance cette crèche, avec ses santons, ce couple, lui charpentier, elle... femme de charpentier, les bètes, les rois mages sympas qui viennent saluer la naissance du petit dernier... bon moi dans la vitrine, bien obligé de le mettre le petit Jésus, EHEH, sinon, comment je le vends hein !? Cette année, pas de remarques dans ce sens encore, je me rappelle que l'an passée, une cliente me fit la remarque... je me demande encore si c'était du lard ou du cochon !

Polyvalence.

Etable/crèche Holztiger : 65,00 €

Ils sont malins ces allemands ! Voici une jolie étable, très jouable d'ailleurs, un coté fermé, un autre ouvert. Une petite porte sur la face avant, et de grands espaces pour y mettre les animaux, les personnages, de la marque Holztiger ou non. Et PAF ! Il suffit d'y ajouter une petite étoile filante sur le toit, et hop, une crèche !!! Elle est vendue sans accessoires, mais vous trouverez une petite sélection en magasin et sur page NOËL du site... vous y trouverez surement d'autres idées... ^^

On n'oublie personne ?!

Alors, le petit Jésus pas avant le 25 -check- et sinon, on y met qui dans cette modeste étable ? Etable avez-vous dit, bon, ben faut un minimum d'animaux, ils étaient les convecteurs de l'époque ! Âne, boeuf (un peu d'imagination, un taureau couché sera parfait que diable !) mouton si vous le sentez. De toute manière les bergers ne sont pas loin, un petti troupeau dehors, pour le décor. Les heureux parents, Joseph le charpentier et Marie son épouse (et oui, là aussi, encore un peu d'imagination, elle peut bien être blonde Marie, c'est bon ça va !) On a tout le monde ? Ah ben on, les squatteurs qui ont senti qu'il y allait avoir une teuf par ici, bon ils emmènent des présents, on ne va pas les chasser, rois mages, montures exotiques ou plus traditionnelles et zou, quelques branches de sapin pour la végétation et c'est parti ! Ou alors, si vous ne voulez pas vous fouler, optez pour les crèches tout en un, hyper mignonnes !

Crèche, Sevi : 34,50 €

Bonnes crèches !

Cap'taine Romain !

Ah vous avez remarqué aussi ? Tard tard tard ces articles, du coup je vous oblige à décaler votre lecture, pardon hein, je fais ce que je peux ! Ritournelle redondante de ces derniers temps, préparation de commandes, du site mais aussi en magasin, réception des dernières livraisons attendues, petits mousses à aller chercher, merci mon amour de jolie pirate de me seconder parfaitement ! Premiers signes de tension aperçus, potentiels clients impatients, critique de mon site "minable"... ah non ça ça n'a rien à voir, c'était une attaque personnelle remplie d'aigreur... ce qui m'amuse toujours dans ces cas là, c'est que pour vomir mais articles, les personnes concernées doivent tout de même les lire, AHAHAH ! On n'est bien peu de choses, je vous le dis !

(Guirlande mobile de Noël, Sevi : 19,50 €)

Allez, si vous êtes là les médisants, c'est que vous n'êtes pas si méchants ! ^^ Et pour tout le monde, MERRY CHRISTMAS ! :p

Partager cet article
Repost0