Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 16:54

Je ne voulais pas nécessairement éditer cet article le jour de la fête des pères. Le notre, à l'Amiral et moi, étant parti en ce début d'année 2013, c'était donc un jour un peu particulier, la première fête des pères sans qu'on puisse la lui fêter... enfin pas directement ! ^^

Papilou Box.

Cela n'empêche pas d'avoir une pensée marquée ce jour là bien entendu. A sa disparition, j'avais envie de trouver une manière, un lieu, un endroit, ni trop ostentatoire, ni trop banal afin de pouvoir, quand je le souhaiterai, lui rendre hommage, ou tout du moins honorer sa mémoire, ce qu'il est, oui, toujours au présent, car les souvenirs et les traces relèvent du présent... aussi... Voilà comment sont nées les Papilou Box, à la fois petit autel de recueillement et petit élément se fondant dans notre décoration de maison. Y-a-t-il une croyance derrière tout cela, probablement, mais la simple possibilité de penser à quelqu'un est une raison suffisante pour moi.

(Papilou Box, fabrication ultra artisanale ! ^^)

(Papilou Box, fabrication ultra artisanale ! ^^)

Ah bon tu crois ?

La croyance, c'est rassurant, mais la croyance, si on veut bien être sérieux 2 secondes, ce n'est jamais une question de théologie et de sacré, ça c'est le teaser ! La croyance est pouvoir quand on la gère, la croyance est monnaie quand on la guide, la croyance est par défaut quand on la suit, la croyance est prétexte quand on est humain.

Dimanche dernier, c'était la fête des pères donc, la petite famille du Cap'taine opta pour une après-midi au parc de la tête d'or, à Lyon, tranquille. Au moment de la pose "glaces", je vois une femme voilée presque intégralement, assise sur un banc avec son sac à coté d'elle. J'étais avec mon plus jeune mousse, et je me suis dis, même si je vomis ce message, et pour la Femme, et pour la vie en communauté, ce n'est pas une raison d'éviter la personne qu'elle est, qui doit être comme tout le monde normale, bonne et méchante, humaine quoi. Nous allons donc nous assoir sur ce même banc à l'autre extrémité. A peine 10 secondes plus tard, son mari, se dirige vers elle et la fait se déplacer sur le banc suivant. Il reste planté entre nous, regard sombre derrière ses lunettes de soleil... la croyance est tout sauf une histoire de sacré, tout sauf une histoire d'Amour de l'homme...

(Le petit poème qui contre toutes les sottises du monde prononcées...)

(Le petit poème qui contre toutes les sottises du monde prononcées...)

Je suis ton père.

Oui, les mousses ont fait de moi un Papa. Ils m'ont donné un jour de fête supplémentaire, sympas quand-même ! Il y en a qui s'accrochent, il y en a qui fuient, il y en a qui s'en foutent, il y en a qui surjouent, il y en a qui fantasment, il y en a qui esquivent, il y en a qui se projettent, il y en a qui s'imaginent. Tour à tour on peut chacun de nous, être un peu de tout ça, mais moi je suis tout simplement Papa. Je ne peux être autrement, ni plus ni moins, bien plus, pas moins et mes mousses me témoignent chaque semaine cet équilibre qui leur convient. Ni souffrances, ni peurs, les deux navires prennent soins d'eux, même face à face, l'un tire parfois à boulets rouges. Je reste pragmatique, je me dis que lorsque tous les boulets seront tirés, le bateau sera plus léger et il naviguera enfin calmement... moi je n'avais pas embarqué de canons, ça simplifie les choses et évite les tentations...

(Des cocottes aux messages d'Amour et à la manipulation complexe pour des petits doigts ! ^^)

(Des cocottes aux messages d'Amour et à la manipulation complexe pour des petits doigts ! ^^)

Je t'aurai acheté ça papa !

Et comme je ne voulais pas tomber dans un article trop sacralisant, trop tétanisant, trop lourd (ce qui n'empêche pas une petite dose d'émotion ! ^^) je ne vais pas me gêner pour choisir, parmi les milliers de références présentes dans ma nouvelle maison, un produit que j'aurai offert à ce Papilou !

Cette station météo, c'est juste que je l'aurai parfaitement vu trônant sur son bureau. Ce Papilou inspecteur gadget aurait à la fois adoré son coté fonctionnel, grand oracle météorologique qui lui aurait conseillé de repousser sa séance de longue ou de tondeuse. Et le petit plus, le détecteur de mouvement pour la déclencher, ça, c'est la cerise sur le gâteau !

Ca me fait penser à un cadeau que j'avais eu le temps de lui offrir et qui rappelle se système d'éclairage par l'intérieur, le réveil cube en bois, dont l'affichage disparaît et réapparaît au moindre bruit environnant !

Bonnes fêtes et bonnes pensées aux papas !

Cap'taine Maestro !

(Sobre, utile et chaleureux...avec sa pointe de magie !)

(Sobre, utile et chaleureux...avec sa pointe de magie !)

(Là c'était plutôt discret et aussi entouré d'un zest de magie !!!)

(Là c'était plutôt discret et aussi entouré d'un zest de magie !!!)

Partager cet article
Repost0

commentaires