Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 14:18

"Louis Bathelot, est né à Rodez le 3 avril 1942. Je ne peux pas réellement parler de l'homme qu'il a été durant toute sa vie, je ne suis que son fils cadet. J'ai donc une vision intime et filiale, mais je vais essayer de vous raconter mon père, simplement. Et si j'emploie le "je", ce n'est que par défaut, mon frère aîné l'Amiral et notre mère Mamilou s'associent à mes paroles, à ce modeste témoignage.

11-04-03.JPG

Mon Père ce héros.

Rien  à voir avec le film, un peu plus avec le poème de Victor Hugo... mais voilà, ce qu'est Louis Bathelot, notre père, mon père, à mes yeux. D'aussi loin que je me rappelle et d'aussi prêt que je me souvienne, mon père a toujours été là, bienveillant, aimant, protecteur. Une fois les personnes chères parties, on se souvient inévitablement des prises de bec futiles, des agacements idiots, mais il n'y eut ni colères, ni maux qui dépassèrent la normalité d'un quotidien heureux au sein d'une famille sereine. Alors je ne peux que parler du père qu'il a été, pour l'homme, je ne suis pas le mieux placé, mais très sincèrement, le voyant à travers mon regard reconnaissant, je ne vois pas qui aurait pu dire de mon père fusse un homme mauvais. C'est aussi simple que ce fait que je vous livre : je n'ai aucun souvenir d'avoir vu Loulou, Louis, Papilou, Papa dire ou vouloir du mal à quelqu'un. L'a-t-il déjà fait, peut-être, mais ce n'est pas le propos, je vous donne ce qui émane de lui, à la relecture de ce que je connais de lui. Famille, copains boulistes, copains de boulot, il a toujours été, pour moi, là pour les autres.

0050.jpg

3 mois.

3 mois, c'est à la fois très court et très long. C'est très court, car, c'est ce temps qu'il a fallu à la maladie pour emporter notre père, il était en train de finir sa 71 ème année, c'est pas si vieux tout de même, ça fait chier, voilà qui est dit. 3 mois c'est aussi très long, car c'est le temps où notre père a été si courageux, à supporter et le diagnostic sans appel arrivé fin novembre, et la douleur de plus en plus présente dans tout son corps affaibli. Mais ces 3 mois, ils sont aussi pour moi, à l'image de l'homme qu'il est, généreux, bienveillant. Ces 3 mois, il nous les a offerts, nous laissant ce temps si précieux pour lui dire au revoir, pour nous dire au revoir. Je me souviens encore lui dire que c'était très égoïste de notre part, mais que tant qu'il était là avec nous, on pouvait encore profiter de lui...

Continuer sa vie.

J'ai employé le présent, volontairement, l'homme qu'il est, oui, car, si aujourd'hui c'est à nous de le laisser partir, il ne peut pas en être autrement, Loulou, Louis, Papilou, Papa, tu es là et tu resteras avec nous, dans notre cœur, dans nos souvenirs, mais aussi dans notre avenir. Papa, tu vas nous manquer, et nous allons maintenant, en ta mémoire, continuer la vie que tu as su construire autour de toi avec Maman. On l'avoue, là, durant ces heures difficiles, tristes, nous ne savons pas trop comment faire, mais nous savons que tu vas encore nous aider, veiller sur nous, entre 2 parties de boules que tu feras avec Gilles ton frère qui t'a précédé il y a 1 an, avec Jean-Claude et tous tes autres copains que tu viens de rejoindre ! On te souhaite Papa, oui, d'en faire des parties de lyonnaise, de pétanque, autant que tu veux, on compte sur toi pour enchaîner carreaux sur carreaux... mais allez, fais gaffe quand-même de ne pas trop abuser des salers-cassis !

12-08-05d.jpg

Papa nous t'aimons, pour toujours, merci de nous avoir donné tant d'amour, merci de nous avoir montré le chemin à suivre."

Louis Bathelot est parti le 26 janvier 2013, à Clermont-Ferrand, paisiblement, entouré par ses proches... le véritable Capitaine, c'était lui, au revoir Papa.
Partager cet article
Repost0

commentaires

P
tres beau hommage d'amour a ton papa. tres emus en le lisant. pensons tres fort a vous tous. pensees amicales de toute la famille potet
Répondre
C


Merci pour votre message de soutien, ça fait toujours du bien !


J'espère que tout le monde va bien dans la Potet's family !


Bises et à bientôt ! ;-)