Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 21:56

... cette nuit, oui, j'ai fait un rêve ! Et, chose assez rare pour être signalé, le Cap'taine s'en souvient ! Et oui, en général, les rêves ils ne font que passer, on s'en rappelle assez clairement au réveil, puis très vite, ils se dissipent. Mais celui-ci, je m'en rappelle, pourquoi ? Un grand rêve qui mérite qu'on s'en souvienne ? Qui change votre vie ? Meuuuh non, vous pensez bien, un rêve quelconque, mais vu que je l'ai raconté à moitié endormi à ma jolie pirate en me demi-réveillant à 2 heures du mat' et ben du coup je m'en souviens, non du rêve, mais de son récit...

Un super héros pieds nus...

Alors je vous pose la question, pourquoi devais-je me rappeler de celui-ci, pourquoi devais-je enquiquiner ma jolie pirate dans son sommeil pour si peu ? Certes, elle y était, mais bon... alors, puisque je m'en souviens, je vous en fait part, si si j'y tiens ! Dans ce fabuleux rêve, je me retrouvais déguisé(e) en super héros (dans mes vagues souvenirs, je crois bien que c'était en Super Girl... ah oui, Superman aurait été trop simple !) Du coup j'avais mon costume moulant, que je portais pieds nus, parce que visiblement ça me faisait courrir plus vite, et du coup, je pouvais faire croire que j'avais de supers pouvoirs, et oui, logique ! Lieu du scénar', Issoire, sur son boulevard merveilleux. Issoire est la ville où le Cap'taine passa sa scolarité du secondaire, dans le Puy de Dôme, faut pas chercher... Et puis, c'est propre aux rêves tout semble cohérents et les situations les plus improbables s'enchaînent... 

Ma maison.

Maison Mademoiselle, Janod : 134,50 €

Si je rêve d'Issoire, c'est peut-être parce que j'y suis retourné y'a pas si longtemps, que j'y ai listé rapidement mais précisément tout ce qui y avait changé depuis mon passage dans la peau d'adolescent. Si j'ai rêvé d'Issoire, c'est peut-être parce que j'y assimile la maison de mes parents, ma maison, à Vodable, petit village auvergnat plein de charmes, situé à une quinzaine de kilomètres de cette ville. Alors bon, elle n'est pas rose comme celle-ci, mais c'était l'occasion de la montrer ! ;-)

Et là, ça dérape...

... je courrais donc, pieds nus avec mon costume de Super Girl sur le dos, sur les trottoirs du boulevard d'Issoire, il était 5-6 heures du mat, et tous les mecs commençaient à sortir des boîtes, je le sentais, je me pressais donc, ma jolie pirate traînait un peu, alors je décidais de lui prendre ses sacs pour aller plus vite. Quelques dizaines de mètres plus loin, ne prenant pas attention aux moqueries, je fais une pose pour attendre ma douce. Je dépose mes sacs sous une table, et puis je rentre dans une librairie pour feuilleter un ouvrage traitant des vestiges découverts d'une civilisation intelligente et avancée, datant d'avant les premières traces des hommes préhistoriques, passionnant, captivant, frissonnant... zut, les sacs dehors, il ne faudrait pas que... et voilà, volés... la terrasse d'une pizzéria d'à coté, des clients y mangent, ils ont forcément vu quelque chose, quelqu'un... je leur demande, ils ne me répondent même pas, et me regardent de biais. Non loin, sous d'autres tables et chaises entassées, je retrouve une partie de mes affaires, le blouson avec ma carte bleue n'y est plus bien entendu. N'ayant pas oublié que j'étais toujours déguisé en Super Girl, je prends dignement mes affaires et assène un : "Bon, je vais me changer, ce qui ne sera pas votre cas, ne changer rien, bande de cons !" ... voilà... alors si ça c'est pas la classe, ce sens de la répartie pour clôre un rêve tordu, je dis chapeau Cap'taine !

Bons rêves !

Cap'taine Romain !

Oui, effectivement, l'article du jour a un peu tardé, mais je n'abdique pas, et je ne passerai pas mon tour ! Les raisons du retard, une belle journée faite de passages chez le coiffeur, ventes, de livraisons tardives le matin (ce qui induit un max de bazar non rangé, acrtons, produits, à l'ouverture en début d'éparès midi, en plein milieu d'un joli coup de feu, déjà que l'échoppe n'est pas grande !) d'oubli de baskets et de panne d'essence en amenant le grand mousse à l'escrime, et de conseils et d'ultimes commandes ! Bref, le rêve ! ^^

(Sac de 100 planchettes, tournerie Cornu : 31,50 €)

Un petit exemple de nouveautés arrivées ce matin... j'avais le choix entre réassortir du Kapla... ou changer pour des produits plus militants et de très bonne qualité aussi, ça n'empêche pas !

Partager cet article
Repost0

commentaires