Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 09:29

Chaque année, au mois d'octobre, Saint-Etienne acceuille sa fête du livre. Cette rencontre littéraire avait été initiée par Jacques Plaine, libraire passionné, passionnant et ultra compétent, qui aujourd'hui encore rôde autour de cette manifestation mais s'est dégagé depuis pratiquement 15 ans maintenant de son organisation... on le regrette toujours !

Rendez-vous immanquable.

Cette fête du livre, c'est du pain béni pour tout le monde, le public qui répond toujours présent, il n'y a qu'à voir la quasi impossibilité de circuler dans les allées du grand chapiteau qui se trouve place de l'hotel de ville (pour cette édition, en raison des travaux effectués sur cette dernière, il a été déplacé sur la place Marengo, et le chapiteau jeunesse repoussé sur la toute nouvelle place Jacquard, avec la rue Praire qui relie les deux, animée et mise en accès piéton pour favoriser les mouvements du public) J'ai toujours connu cela à Saint-Etienne, c'est donc le meilleur constat pour dire que les stéphanois et plus globalement les habitants ligériens attendent cette manifestation chaque année. C'est une mane financière importante pour les libraires (même si elle est proportionnelle au travail accompli par ces derniers en 3 jours de temps), et le Cap'taine se souvient avec nostalgie de l'effervescence autour de ces dates lorsqu'il était co-propriétaire des Croquelinottes qu'il a co-créé en 2007 avec Amandine Drajner et Anne-Sophie Bathelot. J'y trouvais un plaisir non dissimulé à accueillir les auteurs, un peu moins à faire la manutention des tonnes de livres le jeudi soir en amont de la fête et le dimanche soir, crevé, la place désertée par les foules humaines !

Sensibilité particulière.

null null

Looping labyrinthe savane, Sevi : 26,50 €

Sevi est une marque italienne, l'alter ego de Janod en France, et tous deux ont fait l'effort de faire appel à des designers performants pour concevoir leurs produits. Le Cap'taine est fan donc des formes et des couleurs travaillées par Sevi, regardez ce looping, quelle imagination d'y mettre des perles aux formes rappelant des éléments bégétaux ou des animaux, singe et banane, plamier, crocodile et autre bestioles se feront étirées et reconstruire au seul plsiir de votre enfant ! ET, petit bonus avec ce jouet, une petit histoire offerte, oui, un petit livre ! Ca rappelle donc au Cap'taine les années librairie spécialisée en littérature de jeunesse, et je dois ine avouer que le livre offert avec ce jeu est assez anecdotique, mais ce n'est pas grave, c'est l'intention qui compte !

Oui, mais non !

Oui, cette fête du livre est un rendez-vous majeur, pour le public, pour les libraires, et pour la ville tout simplement, alors pourquoi depuis maintenant 5 ans, ça tourne bancal ? Personnes clairement incompétentes, oragnisation minable, inexistante (heureusement que vous public ne voyez pas comment se prépare cette fête du livre !) et manque évident d'ambition. Alors, pour éviter de critiquer négativement et d'une manière stérile les élus poussifs et les organisateurs dépassés, quelques pistes de travail, nourries de constats simples. Cette année, la fête s'est déplacée sur le secteur Marengo et Jacquard, soit, pourquoi aucune communication n'a été faite dans les autres quartiers de la ville ? Aucune affiche, aucun programme n'ont été distribués par exemple ni rue Notre Dame, où le Cap'taine et ses collègues commerçants tiennent leurs échoppes ni ailleurs !!!? Les auteurs, quelque soit leur spécificité, trainent les pieds lorsqu'on leur propose de venir à Saint-Etienne, pourquoi ? Et bien je ne sais pas, peut-être faudrait-il simplement s'occuper d'eux, ce qui ne se limite pas à aller les chercher à la gare, les y emmener et faire une soirée mondaine le samedi soir. Les soirées mondaines, la plupart des auteurs s'en fichent, ils ont une vie de famille, sollicités tous les week-end dans toute la France, les accueillir à saint-Etienne, comme nous savons le faire naturellement ici, sur ces terres, chaleureusement, est-ce impossible ? On ne se sert pas de nos atouts, de nos richesses, de notre histoire ! Et cette fête, Saint-Etienne maintenant dotée de places rénovées, effectivement investir Jacquard et travailler la lisaison avec la place Marengo est très bien, alors partis sur cette lancée, nait d'une nécessité puisque l'Hotel de Vile était indisponible, pourquoi pas l'année prochaine, partir sur un axe Chavanelle - Cocteau ? Alors oui je sais, le budget... mais pour bien accueillir, il ne faut pas nécéssairement bien débourser... combien de lieux, dans le centre ville peuvent faire vivre cette fête du livre, gratuitement ? Partenariats et mise en lumière des commerces participants, restauration, lectures, animations... rha si seulement...

Bonne fête du livre, c'est aujourd'hui que ça se termine !

Cap'taine Romain !

Vous allez me dire c'est facile de critiquer, le Cap'taine, avec sa grande gueule, ne se rend pas compte... ah quand-même, pour avoir été libraire et l'avoir vécu de l'intérieur, pour avoir été auteur également, je vous assure qu'il ya des bourgades en France où j'aimais à revenir, simplement parce que je savais par avance que j'allais y passer un bon moment personnellement, en échange avec les autres auteurs, mais aussi avec les bénévoles, avec les organisateurs, les dédicaces étaient une donnée parmi d'autres tout aussi importantes... est-ce que les dédicaces de jeux se font ? Mais bon sang, pourquoi le Cap'taine n'a jamais organisé ça depuis le temps, oh !!!

null (Pom Pom, Jeux Opla : 16,50 €)

Partager cet article
Repost0

commentaires