Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 21:49

Financièrement parlant, faire un geste ne coûte rien, ou si peu. Faire un geste commercial. Faire un geste en direction de l'apaisement d'une situation. Montrer sa bonne volonté dans le désir de trouver une sortie, une solution, à une impasse, à un problème. Faire un geste, c'est aussi, suivant les circonstances : tendre une main, faire le premier pas, donner signe de vie, attirer l'attention...

Commerce.

"Allez, vous allez bien faire un petit geste ?" Un client vient de choisir 2 puzzles identiques à 9,90 €... "Bon, vous allez bien me faire un petit geste commercial, m'offrir les tapis de sol ?" Un client vient de signer l'achat de la dernière berline française (options en sus... française j'ai dit !) "Vous pouvez surementfaire un petit geste commercial, passer un article sans le bipper, je viens souvent ici" Un client passe en caisse à Auchan après ses courses alimentaires hebdomandaires... autant de situations pour une unique demande, le geste commercial. "Bon, parce que c'est vous, si vous me prenez aussi le système home cinéma, je vous ajoute gratuitement une multiprise parafoudre, alors ?" Un vendeur finalisant la vente d'un télé... "Je ne vous compte pas le café" Un restaurateur en train d'encaisser ses clients... "Allez, c'est celle du patron" un gérant de bar à ses réguliers...

Vous prendrez des cafés ?

null

Garçon ! Blackrock éditions : 11,50 €

Avoir le sens du commerce, c'est trouvé le juste milieu entre les gestes commerciaux et la vente. Avant cela, vous pouvez vous entraîner à retenir les commandes. Garçon ! est un jeu d'ambiance très efficace, à vous de retenir les commandes les plus complexes pour tenter d'obtenir le plus de points de pourboires ! Mais qu'est-ce qui ressemble plus à un diabolo fraise qu'une limonade grenadine ? Dur dur de tout retenir !!!

Quotidien.

Au quotidien, dans notre vie de tous les jours donc, faire un geste, c'est rien, encore moins peut-être ! Pour le Cap'taine, c'est une évidence, ce n'est pas parce que pas mal de personnes ont raconté des conneries plus grosses que leurs fesses que je vais leur vouloir du mal. Autour d'un conflit d'associés, autour d'une séparation personnelle, on ne peut pas éviter que des personnes qui n'ont pas à s'en mêler viennent alimenter d'une manière ou d'une autre les conflits plutôt que d'essayer de les apaiser. Ce qui est terrible, c'est de les voir, ensuite, une fois ces conflits ou séparations passés, continuer de s'enliser dans leur entêtement stérile et triste. Pourquoi ? Le savent-ils encore eux-mêmes ? C'est comme ça que parfois des pans entiers de familles se querellent, se déchirent, gangrènent et ressassent une histoire qui n'a plus de rapports avec la réalité. Quelle position adoptée, si ce n'est celle de toujours faire un geste vers eux pour leur indiquer que lorsqu'ils auront fini de haïr vainement, on pourra juste arriver à vivre ensemble (sans pour autant aller jusqu'à la proximité), afin de préserver des enfants, ou un frère, une soeur, une mamie, un papy, qui, ça c'est certain, n'y sont pour rien...

Bons gestes !

Cap'taine Romain !

Ce qui est presque amusant, c'est que lorsque vous vivez d'une façon simple et sans haine les choses en général, lorsque vous souhaitez la bonne année à ces personnes, lorsque vous leur adressez un présent symbolique pour les fêtes ou pour une heureux évènement, juste par ce que vous au fond, vous leur voulez plutôt du bien, vous pouvez être sûr qu'ils vont le prendre à l'envers. Hypocrite que vous êtes, à souhaiter des bonnes choses, alors que vous êtes si méchant... ils ne font que vous attribuer la noirceur qu'ils cultivent, seule explication possible pour eux, à une réalité qu'ils ne veulent pas comprendre... Il est plus facile de sincèrement aimer les gens que de faire croire qu'on se préoccupe de leur sort...

(Jeux des 7 familles tradition, Jeux FK : 6,50 €)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires