Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 08:36

Cette petite ritournelle a le chic pour agacer le Cap'taine (mais entre nous, qu'est-ce qui n'agace pas le Cap'taine ? ^^) Je sens gros comme un palais de l'Elysée que ça va faire partie des arguments creux de la campagne. Je vais peut-être vous surprendre, mais je trouve complètement idiot de lutter contre le travail le dimanche !

Le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt...

Il est inconcevable que ce jour non travaillé puisse se défendre longtemps. Pourquoi ? Parce que la société dans laquelle nous sommes (et il faut dépasser les frontières de notre petit hexagone pour entendre ce fait) est basée sur un marché ouvert, sans prise en compte des rythmes particuliers et fonctionnements de chaque pays. Vous allez me dire que je scie la branche sur laquelle je suis assis, que si le dimanche devient ouvert au travail, je ne pourrai pas suivre, moi, petit commerçant et qu'à terme je vais mourir, que seules les grosses entreprises, enseignes, affiliés, franchisés, groupes pourront se permettre de rester ouvert 7 jours sur 7. Ce n'est pas faux, et c'est certainement vrai. Je répondrai que 1 : c'est déjà ce qui se passe, que 2 : internet et le e-commerce ne se posent pas ce genre de question et que 3 : le lundi n'est pas dimanche, pourtant Cap'taine Romain est fermé comme nombre de commerce indépendants, c'est à dire que des rythmes peuvent se mettre en place...

Le dimanche ça joue !

Aujourd'hui le Cap'taine n'ouvre pas, évidemment, mais ça ne l'empêchera pas de jouer ! Petite visite à son grand frère et j'emmène dans mes soutes le Dobble, un classique de chez Asmodée, mais terriblement efficace !

asmodee-dobble4.jpg

Il y a plusieurs règles applicables pour ce jeu, mais le principe consiste à chaque fois à être le premier à repérer le symbole identique entre les cartes posées sur la table (il y a toujours une possibilité, regardez bien et vous trouverez, attention, l'échelle des symboles change et gardez bien à l'esprit qu'il y a TOUJOURS une solution !)

asmodee-dobble2-copie-1.jpg

Alors, vous avez trouvé ?! On peut y jouer jusqu'à 8, à partir de 6 ans et jusqu'à la fin ! Je vous parlais de plusieurs règles possible, je vous en cite une au hasard, on se répartit toutes les cartes et la dernière est retournée face visible au centre de la table et c'est parti, en annonçant l'objet ou la chose que notre carte a de commun avec celle-ci nous défossons la carte en la posant à son tour au centre. Le joueur qui s'est débarrassé le premier de ses cartes remporte la manche ! Observation, rapidité et maîtrise de ses nerfs sont les clés pour vaincre au DOBBLE !

Râler c'est bien, proposer, c'est mieux !

La lutte pour la conservation de ce jour non travaillé qu'est partiellement encore le dimanche est une lutte vaine, il vaudrait peut-être mieux réfléchir et mettre toute son énergie à dire, OK pour travailler le dimanche, mais à conditions (drastiques) sine qua non. Exemple : puisque l'on sait que c'est les grands groupes qui sont en demande et qui pourront se le permettre, imaginez une entreprise qui doive payer ses salariés 4 fois plus le dimanche, peut-être que naturellement, la question d'ouvrir tout le dimanche se posera par exemple ! Le dimanche sera travaillé, mais l'argent ira avant tout aux salariés, pour ceux qui n'ont parfois pas le choix d'y aller, pas pour faire plaisir aux clients mais par nécessité... on peut même imaginer un impôt direct sur les produits achetés le dimanche, encore un exemple, vous achetez un article 10 euros en semaine, le dimanche il coûtera 12 euros et ces 20% seront reversés par le vendeur à l'état à l'image de la TVA... il ya des solutions pour encadrer ce dimanche travaillé.. il y en a... mais vous verrez que nulle solution ne sera proposée lors de la campagne, tout juste une bataille idéologique et théorique pour manipuler l'électorat...

Bon dimanche !

Cap'taine Romain !

Dobble, de chez Asmodée, notre prix : 16,50 €

 

Partager cet article
Repost0

commentaires