Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 19:15

Il y a quelques jours, en buvant mon café matinal chez Florence à Couleur Café rue Notre Dame, je tombais sur un article annonçant, non pas le quart de finale France - Algérie, mais la mise en place d'une loi "anti-amazon", appellation en raccourci qui en soi est profondément idiote, puisqu'on ne pond pas une loi contre quelque entité morale ou physique particulière, mais plutôt en extirpant le bien pensé et le plus juste pour le plus grand nombre... bref, cet article me ramenait à mon expérience de libraire, explications...

Voilà ledit article qui attirait mon attention matinale...

Voilà ledit article qui attirait mon attention matinale...

Petit rappel, la loi du prix unique du livre, c'est quoi ?

 

Comme vous le savez, ou pas, la loi datant de 1981, s'appliquant au prix unique du livre permet à tout commerçant du livre de se battre commercialement parlant sur un même pied d'égalité (l'autre pied dépend des moyens et là...) En effet, à la sortie d'un ouvrage, l'éditeur attribue un prix, qui sera pratiqué aussi bien dans votre librairie de quartier, que dans votre Auchan, entre la charcuterie halal et le papier toilette béni. On ajoute à ça une remise aux particuliers possible de 5%, les grandes surfaces parfois la déduise directement, chez vos besogneux passionnés, ils préfèreront vous restituer cette remise par le biais d'une carte de fidélité, remise reportée au bout de X passages, la remise, ça se mérite, je trouve ça normal. Je passe sur la remise aux collectivités, je ne veux pas vous perdre, mais toujours est-il que très gros et petits se battent avec les mêmes règles, merci qui ? Merci Jack Lang... mais le méchant de l'histoire arrive, avec le visage d'Amazon !

 

 

 

Ah ! Il aurait été fort inspiré de l'appliquer au disque également, cette loi sur le prix unique...

 

 

Concurrence déloyale !

 

Et oui, s'il y a des gentils, il faut des méchants. Alors, avec les amalgames, le méchant devient Amazon, mais globalement le e-commerce, tous des méchants je vous dis, qui font que vendre pas cher et tout et tout... Si on sort de ces quiproquos menant à l'impasse intellectuelle, dès 2008, le problème se pose avec ce site internet là, Amazon, qui propose des livres, ok, remisé à 5%, toujours ok, mais qui propose aussi les frais de port gratuit... ah oui mais non là ! Non parce que là, vous comprenez bien que si un libraire doit payer les frais de port à un de ses clients, ahah, ben il vend à perte ! Ne me demandez pas comment fait Amazon pour proposer ce service, non ne me demandez pas... bref, à l'époque, encore aux Croquelinottes, concerné directement, ça m'écoeurait !

 

 

 

Offrir les frais de port, oui c'est possible, toute distance, tout article, oui oui  !

 

 

 

Réaction des politiques 7 ans plus tard...

 

Oui parce que bon, des fois on veut faire des lois dans la semaine, et des fois, on prend son temps... du coup voilà, bonne nouvelle pour les petits, les sites de vente en ligne n'auront plus le droit d'offrir les frais de port pour tout ce qui est livre, bien ! Bon en fait je m'en tamponne hein, je ne suis plus libraire et je vous le dis, je ne le serai plus jamais ! J'ai donné ! Et je suis même en Amazon Premium, car je suis un consommateur plein et je l'assume, et sur le net, je le dis au passage, mon argent ne sent pas mauvais, mais cette injustice, ce désiquilibre, et bien ça continue de m'écoeurer, voilà ! ... Bon ça s'arrange et c'est tant mieux... et puis, et puis, un mail d'Amazon est arrivé aujourd'hui :

Ahahah... quelle bonne blague !

Ahahah... quelle bonne blague !

Alors voilà, Amazon n'offrira plus les frais de port... mais appliquera la loi, ouf, ça me rassure pour vous, commerçants indépendants, et bonne chance pour facturer des frais de port, ne serait-ce que pour un livre de poche à 1 centime ! Moi ça va merci, et puis il semblerait qu'Amazon sache déjà ce que je pense et d'ailleurs "ils pensent que j'ai raison"... il sont sympas quand-même, j'ai raison de ne pas être d'accord avec eux ! ;-)

Partager cet article
Repost0

commentaires